Pourquoi un courtier ?

Pourquoi un courtier ?C’est ce qui nous est venu à l’esprit, en allant voir un courtier immobilier, pour l’achat d’un immeuble, lorsqu ’en même temps il a regardé le prêt que nous avions fait pour notre  résidence principale…lire la suite

Pourquoi un courtier ?

Pourtant assez satisfait du taux compétitif obtenu, d’autres éléments importants méritaient d’être négociés !

A commencer par le taux …Nous savons tous que plus la durée du crédit est courte, plus le taux est intéressant, pourtant il est difficile de faire un crédit immobilier sur 5 ans ! Alors voila l’astuce :

Il négocie les 5 premières années un taux équivalent à un crédit court sur 5 ans, les 5 suivantes à un taux équivalent pour un crédit sur 10 ans et ainsi de suite, jusqu’à la durée souhaitée.Finalement un taux moyen est calculé, qui est forcément intéressant, d’autant plus qu’il mettra en concurrence plusieurs banques .

Il est en mesure de contrer les principes des banques, du style :

« L’assurance du prêt est obligatoire ! » Faux ! Ma femme étant en arrêt longue maladie, trouver une assurance aurait été impossible. Notre courtier nous a expliqué qu’elle n’était pas obligatoire pour du locatif, puisque même en arrêt de travail, les loyers continueraient à être perçus. (Notre banquier même semblait ignorer ce détail, il a du se renseigner car il n’avait jamais fait cela !)

« Les frais de remboursement par anticipation sont incontournables », encore faux ! Tout à fait négociables, il est possible de les réduire voir les annuler.

 Il sait parler aux banquiers, si vous dites une grosse bêtise devant le banquier du style « on se dépêche de faire le crédit car après je veux être à mon compte », ce sera préjudiciable pour l’obtention du prêt. Comme à l’inverse si vous ne mettez pas en avant le fait d avoir  par exemple, un peu d’épargne sur un autre compte. Rassurez-vous le courtier saura présenter la situation en votre faveur.

Les démarches sont simplifiées, en un rendez-vous, plusieurs banques sont contactées. Vous augmentez ainsi vos chances de réussite, le deuxième rendez-vous, il s’est déplacé à domicile, puis le troisième se fait directement à la banque pour signer l’offre.

Vous n’avancez aucun frais, assurez-vous quand même que ses honoraires soient plafonnés, si votre courtier  vous demande plus de 1000, voir 1500€, passez votre chemin.

Vous avez un avis immédiat sur la faisabilité de votre projet, en effet s’il ne tient pas la route, le courtier refusera de vous accompagner après une première étude, ( normal, il est payé que si la vente se fait.)

Attention ! Mieux vaut directement s’adresser à un courtier car si vous allez d’abord voir votre banque, le courtier n’aura plus le droit de travailler avec elle, et ce sera trop tard pour négocier ;

Comment trouver un bon courtier ? Comme un bon artisan qui a fait du super boulot chez un ami, rien ne vaut le bouche à oreille. Si toutefois vous cherchez quelqu’un en Sarthe, voici celui à qui je me suis adressé :

 

Ludovic Viot, chez credit-taux service au 02/41/88/49/49 l.viot@credit-taux-service.fr

Pourquoi un courtier

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.