Ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain !

 

Après 2 semaine de vacances, de retour à la maison, on est sur le pas de la porte. Noé est à coté de moi, il doit avoir 4 ans. En découvrant l’état de jardin, c’est la stupeur. Devant nous, une véritable forêt vierge !  La douceur printanière et les nombreux épisodes pluvieux ont fait croître le gazon de près de 30cm ! Noé les yeux écarquillés s’écrie : 

« Euh … c’est qui qu’a fait ça ? »

C’est l’âge du pourquoi, l’âge où on veut tout apprendre où on harcèle de questions tout notre entourage. Mais les questions qui nous submergent enfant, ne nous abandonnent jamais réellement à l’âge adulte. Nos doutes sont sans cesse alimentés par des  « Soyez prudents, faites attention, réfléchissez bien… »  Des phrases censées nous protéger, qu’on nous a toujours rabâchées. Des phrases que nous répétons en boucle à nos enfants !

Pourtant ces phrases qui alimentent nos peurs, peuvent tout simplement nous empêcher d’agir. Réfléchir, étudier jauger, c’est super, mais pendant ce temps, d’autres avancent !

Le doute est en nous, il fait partie de chacune de nos décisions. Et celui qui affirme  tout savoir dans un domaine, a de grande chances de finir rempli de doutes ! Au contraire,  celui qui commence avec des doutes, et qui va se remettre en question, a de grandes chances de finir … rempli de certitudes !

Rénover un logement ne déroge pas à la règle. J ‘ai constaté que chaque nouvelle étape d’un chantier apporte son lot de questionnement. J’accompagne plusieurs personnes dans leurs projets de rénovation. Une question que tous se posent pour leur logement c’est celle ci :

Qu’est ce qu’on garde, et qu’est ce qu’on vire ?

Récemment une élève de ma formation m ‘a envoyé des photos de son logement avant rénovation me demandant mon avis.

griselin renovation

griselin jean christophe

 

 

 

 

 

 

 

Deux choses étaient sympa dans son studio  parisien : la cheminée et le parquet au sol. Ces deux atouts sont des « prises » pour ancrer un coup de cœur ! Des qualités qu’il faut savoir à tout prix déceler .

Malheureusement, elle m’a contacté un peu tard pour ce logement, car la cheminée trop volumineuse et le sol en mauvais état ont été démontés ! 

Pourquoi faut-il conserver un sol comme celui-ci ?

Pour créer le coup de cœur bien entendu, il faut chercher le caractère, surtout en location saisonnière. Les objets qui ont un vécu en font partie.

Autrefois, les matériaux naturels étaient communs (brique pierre, poutres…) Si bien qu’il n’était pas rare de recouvrir un sol en terre cuite par du linoléum, ou du béton. Ou encore recouvrir un parquet par une moquette, etc…

Aujourd’hui, ce sont des matériaux rares et donc précieux

Si on observe ce parquet défraichi, au milieu de cet appartement vétuste, il semble n’être qu’une vieillerie de plus à changer.

  • Pourtant il existe un moyen de le conserver sans que votre logement semble avoir été oublié depuis 40 ans !
  • Mais comment faire s’il par exemple il penche ?
  • Quelles sont les limites  de tolérance ?
  • Comment trouver le juste milieu entre  authenticité  et rusticité  ?

 

Un autre client tiraillé entre l’envie de casser un sol de marbre un peu daté, et la volonté de  conserver ce revêtement luxueux et impeccable, cherchait la meilleure solution.

Alors que faire ?

griselin  jean christophe A chaque fois que vous allez prendre une décision qui consiste à casser l’existant pour le refaire, vous perdez du temps et de l ‘argent !

Je lui ai conseillé de le conserver car c’est souvent la solution la plus économique.

 

– Mais comment rendre un tel sol compatible avec ma stratégie du coup de cœur ?

Entre casser ou conserver des fois la décision est difficile, mais avant de racheter des nouveaux matériaux, pensez « home-staging »


Le début de cet article vous à plu, pour lire la suite gratuitement et  Découvrir :

1- Le moyen de conserver un matériaux ancien sans que votre logement passe pour  : le musée du monde rural,  en Mayenne,  au 19ème siècle !

2- Le compromis idéal à trouver qui vous permet de n’acheter qu’un minimum de matériaux, et vous évite de  manger votre cash flow en travaux !

3-Des solutions compatibles avec ma stratégie du coup de cœur !

Cette partie est réservée aux abonnés à ma newsletter. Pour vous inscrire et débloquer gratuitement les articles protégés par un mot de passe, "cliquez ici"

« cliquez ici » une fois que vous avez obtenu votre mot de passe et lire la suite de l ‘article

 

    

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.