Et si vous mettiez du 20/80 dans vos projets ?

Les vœux de la nouvelle année….
Belles promesses, et grandes idées … Mais qu’en reste-t-il au bout d’un mois ?
Et pourtant parfois on accompli des vœux, même pas prévus sur notre liste, tellement ils paraissaient inaccessibles !

Impossible d’amorcer cette nouvelle année sans jeter un petit coup d’œil derrière mon épaule et le moins qu’on puisse dire, c’est que ça a été pour moi une année charnière.

Qui aurait pu penser que 2017 se déroulerait comme ça ?

2017, l’année de l’indépendance !!!

Alors, je sais, je ne bossais pas à la mine non plus, ou à la chaine dans une usine.

Prof, avec les vacances, je suis conscient que c’est un métier que beaucoup aimeraient troquer contre le leur. Un métier que j’ai fait avouons-le, avec plaisir, et non sans éprouver une certaine fierté.

Mais je réalise après coup à quel point mon travail de salarié était pesant !

Savez-vous qu’un prof est au sommet de son efficacité la 12ème année ?
Une étude montre que pendant 12 ans, on se perfectionne jour après jour, puis on se lasse et la motivation nous quitte peu à peu.

Et vous, depuis quand faites-vous le même travail ? Parce que j’imagine que c’est le cas pour beaucoup de métiers.

Mais quitter son job, n’est pas anodin.

C’est apprendre à reconstruire sa vie.

Parmi les trucs que j’aimais bien avant, c’était écouter des podcasts pour optimiser mon temps de trajet. En plus j’avais une certaine activité physique, entre mes travaux que je faisais moi-même et mes journées passées à courir…

Quand tu quittes une route toute tracée, à toi de te fixer les règles du jeu. Alors, j’ai mis en place quelques balises.

 

Comment s’organiser :

Chaque matin je trottine au tour de l’étang avec mon chien et j’écoute des livres audio. Histoire de me maintenir en forme.

Ensuite j’emmène ma fille à l’école à peu près 4 fois par semaine, et je vais la chercher à 16 heures.

Parce que le temps passé avec nos enfants, c’est des moments que rien ne peut remplacer, des moments qu’aucun job ne devrait nous voler.

Mais Je crois que la chose que j’apprécie le plus c’est mon dimanche après-midi. Là où hier encore flottait un vent de «veille de lundi», je profite jusqu’à la dernière seconde de cette journée, parce que je sais que demain, lundi, si on me demande comment je vais,  je pourrais répondre «comme un dimanche »

 

La loi de Pareto :

Romuald, un ami, m’a ouvert les yeux sur ma façon de travailler. Ensemble on a défini mes activités qui apportaient le plus de valeur à mes clients et celles qui pour moi étaient trop chronophages.

Faites l’exercice chez vous, que ce soit dans votre vie personnelle ou professionnelle, essayez de repérer vos activités non productives, je vous conseille de le faire avec quelqu’un qui vous apportera le recul nécessaire. Seul, c’est bien plus dur de remettre en question des habitudes ancrées depuis des mois, voir des années.

J’ai appliqué les principes de Tim Ferriss (la semaine de 4 heures), et j’ai réorganisé mes  activités en suivant le principe du 20/80 (La loi Pareto : 20% de nos actions apportent 80% des résultats et 80% de nos autres actions apportent 20% des autres résultats)

J’ai réalisé que je passais énormément de temps à faire les plans pour mes clients, alors que ma plus grande valeur ajoutée était à l’étape d’avant, au moment des idées et de l’expertise !

C’est là, sur le terrain, que se crée le projet en lui-même, c’est à ce moment que le client réalise le véritable potentiel de son logement !

J’ai donc valorisé mon offre d’accompagnement à la journée, en essayant de remplacer les plans par des techniques plus rapides, plus visuelles.  Comme faire quelques croquis, tracer au sol, dessiner sur les murs les aménagements futurs. Puis tout résumer dans une vidéo.

Résultat, j’ai divisé mon temps de travail par 2, je fais ce que j’aime, ce que je sais le mieux faire, en plus j’apprends à chaque nouvelle mission. Je rencontre plein de gens, la plus part du temps positifs, ambitieux et ouverts. Je voyage partout en France et c’est extrêmement gratifiant de voir à quel points je les aide et ils me sont reconnaissants !

Ce changement de carrière a été facilité par 2  choses :

  1. Grâce à mes investissements immobiliers qui assurent un revenu stable et pérenne
  2. Grâce à vous qui me suivez, grâce à vos commentaires qui m’encouragent et grâce à mes clients qui me font confiance.

Vous faites partie de ma réussite ! Aussi je voulais vous remercier de tout cœur 😉

Dans les commentaires, j’aimerai savoir quels sont vos objectifs pour 2018 ?

  • Comment l’immobilier va impacter sur votre vie ?
  • C’est peut-être pour vous aussi l’occasion de faire le tri de vos activités 20/80. Qu’est-ce qui vous prend 80%  de votre temps et ne vous rapporte que 20% des bénéfices ?
  • Pensez-vous consacrer suffisamment de temps à votre famille ?
  • Comment allez-vous remplacer votre  job, par une passion ?

Comme moi, je vous souhaite à tous de réaliser en 2018 des choses impensables aujourd’hui, des choses même pas imaginées dans votre liste de vœux !

Parce qu’on a qu’une vie, ce serait dommage de laisser quelqu’un d’autre l’organiser à votre place !

3 réflexions au sujet de « Et si vous mettiez du 20/80 dans vos projets ? »

  1. Kate

    Merci pour ce témoignage! Je suis prof aussi et c’est ma…12ème année!!
    Le problème du métier de prof; c’est qu’on a rarement l’esprit tranquille. Un exemple : je suis en « vacances », mais pas vraiment : il n’y a pas un jour qui passe sans que je pense au travail qu’il me reste à faire pour la rentrée dont les copies:-( A chaque « vacances » c’est la même chose. On a beau se dire, je ne vais pas y penser, mais c’est très difficile. Après, c’est un métier qui me passionne. Je pense qu’un mi-temps me conviendrai parfaitement. J’espère atteindre également la liberté financière d’ici fin 2018 afin de passer plus de temps avec ma famille et voyager plus.
    Je vous souhaite le meilleur pour 2018!

    Répondre
    1. jean christophe griselin Auteur de l’article

      Bonjour Kate,
      Merci pour ton message.
      Le mi temps, peut être une étape pour quitter ta « zone de confort ».
      MAIS…
      Dis-toi que si ton salaire est en effet divisé par deux, la diminution de ton temps de travail ne sera pas proportionnelle. les réunions seront quasi les mêmes, les responsabilités aussi !
      En vrai, un mi temps devrais s’appeler un mi paye 😉
      Cedric a raison, mon travail de conseiller en déco haut rendement me demande pas mal d’énergie. Mais pour moi, c’est une véritable passion. faire une vidéo, transmettre lors d’une conférence, rencontrer et aider des clients, (ne le répète pas, mais c’est quelque chose que je ferais presque sans être payé)
      La véritable question à te poser, c’est est-ce que tu continues ton métier de prof si tu gagnes au loto ?

      Après, l’immobilier peut être plus ou moins chronophage. C’est clair que la courte durée sans déléguer est un métier à plein temps, mais si comme moi tu possèdes un immeuble en location nue, dis-toi que mon premier immeuble avec 7 logements ne me crée aucun stress. Sur un an, par l’agence je suis dérangé quoi … 3 fois ? Pour une ardoise envolée, un problème de crotte de chien dans le jardin, ou de stationnement devant le portail.

      A mon avis, le mi-temps ne doit pas être une fin en soi, juste une étape …

      Répondre
  2. Cédric

    Chère Kate,
    Je suis surpris par ce que tu écris : le métier de prof te laisse rarement l’esprit tranquille…
    Pour autant tu as dis aspirer à l’indépendance financière…
    Penses-tu vraiment que tu auras « l’esprit tranquille » quand tu seras indépendante sur le plan financier ?
    L’indépendance financière c’est, certe la liberté – tu fais ce que tu veux et presque quand tu le veux. Mais c’est surtout un travail de chef d’entreprise. Et un chef d’entreprise vit son entreprise cons-ta-ment!
    Selon l’entreprise cela se fera avec plus ou moins de contraintes, mais toujours avec autant de passion (sinon ça ne fonctionne jamais).
    JC n’as pas arrêté de travailler, il travaille autrement, il fait ce qu’il aime, comme il l’entend. C’est un chef d’entreprise.
    Et si tu le lui demande je suis certain qu’il te répondra qu’il pense constament au développement de sa boîte, à ses prochains investissements, etc… Il boit, mange et dort avec sa boîte.
    En résumé, profites de tes vacances pour te débarrasser au plus vite de ton travail de prof (fais tes copies au plus tôt) et (surtout) pour développer ta prochaine activité (arrêtes de subire ton travail et passe à l’action !!!)
    À +
    Cédric.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.