Carré potager anti-crise.

Un mètre cube d'indépendance financière... carré potager anti-criseProduire une partie sa consommation, c'est contribuer à son indépendance financière . En réduisant vos besoins vous réduisez d'autant le temps où vous perdez votre vie à la gagner. Le carré potager revient à la mode tant pour des raisons esthétiques que pour son rendement exceptionnel. Tiens vous avez dit "rendement"... mais brut ou net ?   "lire la suite"

Se rendre compte en croquant dans une pomme qu’elle arrive tout droit du Chili ! quand on sait que la France exporte 38% de sa production et que dans notre région, des dizaines de km de vergers bordent les routes, c’est juste aberrant ! Il existe heureusement encore des moyens de ne pas se faire « littéralement engloutir » face à cette société de consommation qui semble marcher sur la tête !

Un carré potager anti-crise !

Cultiver soi-même ses fruits et légumes en fait partie. C’est donc pour vous un peu plus de liberté puisque : –Vous décidez vous même de ce que vous mangez. -Votre production, a d’autres qualités recherchées que juste une belle couleur ou une bonne conservation en frigo, mais du goût par exemple ! -Vous optez pour une démarche écologique saine, puisque vous consommez des produis locaux. -Vous accédez à une production bio à un prix défiant toute concurrence ! -Grâce à une culture en carré, vous créez un lieu déstressant d’échanges et de partage.

« Viens voir mon potager… »

Les cuisines de nos logements  ont changé de statut aujourd’hui assumées,  elle deviennent de véritables  pièces à vivre. Le jardin potager est en train de suivre le même chemin. Finis le temps du potager honteux que l’on dissimulait  tout au fond, derrière le jardin d’ornementation. Aujourd’hui parfaitement assumé , il est un lieu  esthétique et convivial. Un espace que  vous ne manquerez de faire visiter pour rien au monde et qui fera toute votre fierté ! carré potager anti-crise

Acheter 8 carrés en bois ! bonjour l’investissement, me direz-vous ?

Lorsque vous rénovez un bien, il est possible de mettre en avant des matériaux  dits  « pauvres ! » Ici, j ai utilisé ce principe.  Pour ça, J’ai joué sur l’aspect géométrique, mais aussi l’effet de matière avec le veinage du bois

heu… c’est du bois vous êtes sûrs ?

Le plus simple aurait été de concevoir ces bacs en bois. Mais en optant pour ce matériaux, j’investissais pour une durée limitée, puisqu’il auraient rapidement été pourris , au contact de la terre. Pour gagner quelques années, certains utilisent du bois traité (à l’arsenic) , voir pire, des traverses de chemin de fer ! Mais n’oubliez pas que c’est pour y faire pousser des légumes, des légumes que vous… consommerez ! Comme pour rénover un bien immobilier, il faut chercher le meilleur compromis entre les efforts fournis le prix de réalisation et le résultat obtenu ! J’ai opté pour une solution qui dure dans le temps. Alors peu importe que la construction soit un peu plus longue,  j’ai décidé de concevoir ces carrés en béton !   carré potager anti-crise   J’ai donc réalisé un moule en planches de coffrage, que j ai réutilisé 9 fois. Le temps passé à réaliser ce coffrage et le prix du bois ont été lissé par le nombre de carrés.

Dimensions :

-Chacun des carrés mesure  150 cm de coté, de façon ensuite à accéder facilement au centre. (pour une réalisation parfaitement adaptée , il vous suffit de mesurer votre bras et de doubler cette côte. ) -Pour la hauteur, 35 cm est le minimum permettant de s’assoir sur le muret et de désherber tranquillement sans se casser le dos.( Quasiment la hauteur d ‘une chaise ) -Des allées de 80 cm permettent de passer avec la brouette

Réalisation :

-Une fois mon coffrage installé bien horizontalement, je glisse un treillis soudé à l’intérieur pour armer le tout. L’épaisseur des murs est de 6 cm , c’est un bon compromis solidité/énergie demandée. (En faisant moins, vous risquez de voir apparaitre la ferraille à certains endroits .) carré potager anti-crise       -Avant de couler, les 2 parties du coffrages sont solidarisées au moyens de 4 calles vissées  (pour éviter que les parois ne s’écartent).         carré potager anti-crise-Cette photo représente la moitié des agrégats pour réaliser un carré. J’ai utilisé un peu plus de sable que pour le dosage traditionnel du béton de façon à ne jamais voir les cailloux . Le mélange est plutôt liquide pour bien épouser les formes du moule. Veillez à bien le faire pénétrer au fond, en remuant au fur et à mesure avec une baguette. – Il faut ensuite juste veiller en coulant le béton à le verser uniformément et monter progressivement pour bien repartir sa poussée.   carré potager anti-crise   -Une fois coulé, il n’y a plus qu’à laisser le temps travailler pour vous, minimum  6 jours, et votre carré est prêt à être démonté et remonté 80cm plus loin. – Pour rendre possible le démontage du coffrage intérieur, qui lui, sera en pression, prévoyez 4 « fusibles » . C’est à dire une planche au centre de chaque face que vous pourrez enlever en premier, libérant les 4 angles de façon indépendante. -Pour conserver un veinage bien visible, il faudra passer un coup de brosse métallique pour bien nettoyer les planches du moule. Pour réduire d’adhérence, j’ai badigeonné le bois avec de l’huile de cuisine .griselin carre potager beton anti crise immoactif

Le coût de chaque carré est d’environ 20 € ! Pour un produit garantie à vie, qui dit mieux …

griselin carre potager beton anti crise immoactif

griselin carre potager beton anti crise immoactif bdMG_5076

recolte

 

Mais c est pas fini !

Le potager s’exporte…

 

Les fleurs c’est périssable…

Toujours dans cette optique de rendement, et d’efficacité, plutôt que d’offrir des fleurs pour l’anniversaire de leur grand-mère on a décidé les enfants et moi d’offrir (non pas des bonbons mais) un carré en béton. Cette fois -ci, j’ai teinté le béton dans la masse avec du pigment en poudre, pour donner une couleur proche du bois. Au démoulage, je profite que le béton ne soit pas complêtement sec pour y graver des traits sur le dessus et matérialiser les planches.

carré potager anti-crise

le carré un an plus tard

Profitant de quelques jours d’absence de mes parents, on a livré le carré à domicile, (un peu lourd ) acheté du compost au m3, ( 20€ la remorque ) et planté tous les légumes. Ma fille a découpé des ardoises pour y inscrire (au Blanco) les variétés de plants. Un arrosage goutte à goutte y a même été intégré. Leurs précédentes tentatives culture potagère s’étaient toutes soldées par des échecs, victime d’une terre de vigne, dure et caillouteuse où même l’herbe a du mal à pousser ! Ce cadeau insolite a été une belle surprise et pour la première fois, ils ont pu profiter d’une récolte honorable ! De quoi redonner le goût au jardinage. ( et accessoirement aux légumes )


newsletter a sauvegarder png

7 réflexions au sujet de « Carré potager anti-crise. »

  1. Christophe

    Tres bel article plein de bonnes idees, et une belle surprise pour les grands parents ! Felicitations !!

    Répondre
    1. jean christophe griselin Auteur de l’article

      Merci Christophe,

      Mes 5 enfants n’ont pas tous le goût du jardinage. Aussi c’était une première pour ma fille de 15 ans (qui en général à une montagne de trucs bien plus intéressants à faire). Un super moment de partage (et de portage, le carré pèse bien 150kg !)

      Répondre
  2. Remlé Cyrille

    Un bon article, rafraichissant. Warren Buffet dit qu’il a toujours fait attention à ses « petites dépenses »… Voilà un investissement sympa pour protéger nôtre capital santé et faire quelques petites économies. Et quel plaisir de se détendre au jardin…

    Répondre
    1. jean christophe griselin Auteur de l’article

      Merci Cyrille
      C’est aussi une message important pour nos enfants, le plaisir des choses simples. Les voir grappiller des fraises ou des tomates cerises dans la serre, où l’éclat dans leurs yeux quand ils déterrent un radis ou une carotte qui fait trois fois la taille des autres, Rien que pour ça, ça vaut le coup!

      Répondre
  3. Papy-JF

    Nous avons beaucoup apprécié. Cette année nous avons planté des tomates précoces et nous allons déguster nos premières salades.
    Bravo et merci Jean-Christophe

    Répondre
  4. ludo

    C’est clair moi je les aient fait en bois brut avec une serre ( important la serre ) sur roulette déplaçable .
    Du coup tu les gardent même si tu vend la maison.
    Pareille que pour l’immo , formation obligatoire
    Ludo
    .

    Répondre
    1. jean christophe griselin Auteur de l’article

      Merci Ludo
      Le coté modulable est certainement un vrai plus ! (à condition d’être sur un sol dur.)

      j’ai fabriqué une serre en fer à béton de 24 m2. Elle m ‘a couté avec la bâche 180€ . du coup, pas besoin de couvrir mes carrés.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.